Un peu d'histoire et de géographie
Lampsaque, est une ville de Turquie, aujourd'hui Lâpseki. Elle fut fondée en 654 av. J.-C. par des colons grecs ioniens,
originaires de Phocée. Lampsaque se trouvait en Mysie sur la rive asiatique du détroit des Dardanelles.
Elle doit probablement son nom à une princesse Berbyce (peuple de Thrace, patrie d'Orphée), Lampsaki, fille du roi Mondron.
Lampsaque était renommée pour la qualité de ses vins et pour ses orfèvres, qui y frappaient une monnaie marquée
d'un hippocampe ailé.
Le culte de Priape
À partir de l'époque hellénistique, on y célèbre le culte du fils de Dionysos et d'Aphrodite, le dieu de la fécondité et de
la fertilité : Priape. Priape serait né à Lampsaque. Des chants et des poésies accompagnent les fêtes en l'honneur de Priape.
Son culte se répand sous forme de statuettes ityphalliques en bois de figuier qui défendent vergers et potagers contre les
voleurs. Ces "priapes" sont accompagnés d'épigrammes licencieuses gravées sur le bois puis regroupées au Ier siècle ap. J.-C.
sous le titre de Carmina Priapea.
“… j'ai peur qu'ils me volent mon arme.
Si je la perds je m'exile.
Jadis citoyen de Lampsaque,
je ne pourrai que fuir à Castres.”